Storytelling et formation

Storytelling et formation : pourquoi nos cerveaux aiment les histoires

  • 3 minutes de lecture

Le storytelling dans la formation ?

Le storytelling ou l’art de raconter des histoires, est une technique ancienne utilisée dans de nombreux domaines. Mais saviez-vous que le storytelling peut aussi être un outil puissant dans le domaine de la formation ? Grâce aux neurosciences, nous comprenons mieux pourquoi nos cerveaux sont si réceptifs aux histoires et comment cela peut être utilisé pour améliorer l’apprentissage.

1. Le cerveau est câblé pour les histoires 📖

Des études en neurosciences ont montré que lorsque nous écoutons une histoire, non seulement les zones du cerveau associées au traitement du langage sont activées, mais aussi celles liées à l’expérience vécue. En d’autres termes, une histoire bien racontée peut nous faire vivre l’expérience comme si nous y étions.

Dans un angle plus scientifique, Les histoires qui évoquent des émotions, en particulier celles qui mettent en avant des interactions sociales ou des liens émotionnels, peuvent entraîner la libération d’ocytocine, une hormone associée à l’empathie et à la connexion sociale.

2. Les histoires stimulent l'émotion et la mémorisation 🧠

On sait que les émotions jouent un rôle crucial dans la mémorisation.

Les histoires qui suscitent des émotions fortes sont plus susceptibles d’être mémorisées que les faits présentés de manière neutre. En intégrant des éléments narratifs dans la formation, les formateurs peuvent rendre le contenu plus mémorable.

On se souvient tous de détails sur un fait marquant (positif ou négatif) qui a eu lieu dans le passé.

3. Le storytelling facilite la compréhension 🤔

Les histoires fournissent un contexte qui aide à donner du sens à l’information. Plutôt que de présenter des faits isolés, intégrer ces faits dans une histoire permet aux apprenants de voir comment ils s’interconnectent et s’appliquent dans des situations réelles.

On visualise l’histoire, cela nous paraît logique, donc cela nous permet de comprendre plus facilement. Les champions du monde de mémorisation l’expliquent, ils se racontent une histoire ou visualise un lieu pour y ajouter des mots (méthode des loci, aussi appelé palais mental)  

4. Les histoires engagent et motivent 💪

L’engagement est essentiel pour l’apprentissage. Les histoires captivent l’attention, créent une connexion émotionnelle et peuvent même être inspirantes. En utilisant le storytelling, les formateurs peuvent augmenter la motivation des apprenants et les encourager à s’investir davantage dans leur formation.

Donner 8h de formation c’est long, 😵 que ce soit pour le formateur ou l’apprenant. En racontant des histoires, cela favorise l’interaction.

5. L’utilisation du storytelling en tant que gérant d’organisme de formation

C’est exactement pareil pour le marketing. Vous êtes gérant.e d’un organisme de formation, vous souhaitez proposer aux apprenants les formations et donc les convaincre de les réaliser chez vous.

Grâce au storytelling, vous pouvez humaniser votre centre, raconter les coulisses, provoquer des émotions et même renforcer la fidélité. 😊 Cela permet de différencier votre OF par rapport à d’autres.

Nos cerveaux réagissent aux histoires, nous pouvons donc créer des expériences d’apprentissage plus engageantes, mémorables et efficaces.

storytelling et formation

Racontez des histoires en délivrant de la valeur. 💎

En intégrant le storytelling dans la formation, les formateurs peuvent rendre le contenu plus vivant et pertinent pour les apprenants, facilitant ainsi la compréhension et la mémorisation.

En tant que gérant.e d’un centre de formation, vous pouvez intégrer le storytelling dans votre marketing.